En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Fermer
Cliquez sur l'image pour fermer ce zoom

Revolver 1873-74 transformé possiblement WW2

Achat immédiat
Article disponible
 ou 
Livraison
4,80 € - Mondial Relay
Moyens de paiement
NaturaPay , Carte Bleue, Carte Bleue en 3X sans frais
Heureux
ou remboursé
Nous vous remboursons si :
  • Vous n'êtes pas satisfait
  • Votre colis n'est pas livré
  • Votre produit est non-conforme
en savoir plus
Objet : 5300725 22 membres suivent la vente Partager 
Découvrez d'autres objets similaires parmi les

REVOLVER 1874 OFFICIER REGLEMENTAIRE SAINT ETIENNE 1875 - FR IIIè Rép Reglo France Bon III eme Repu
2 145,00 €Achat immédiat
REVOLVER REGLEMENTAIRE FRANCAIS Mle. 1873 MARINE
1 850,00 €Achat immédiat
Revolver réglementaire modèle 1873
1 600,00 €Achat immédiat
Authentique et rarissime revolver 1873 de marine
2 200,00 €Achat immédiat
REVOLVER MARINE 1874 OFFICIER Calibre 11mm St Etienne 1880 - FR IIIè Rép Reglo France III eme Republ
5 280,00 €Achat immédiat
Revolver réglementaire d´officier modèle 1874
1 750,00 €Achat immédiat
** REVOLVER REGLEMENTAIRE 1873 ** daté 1874 + PARISPORT
745,00 €Achat immédiat
Mitrailleuse N°1
2 000,00 €Achat immédiat
Mitrailleuse n°4 de la manufacture
2 500,00 €Achat immédiat
Revolver réglementaire 1873 cal. 11,73 ETAT BON
944,00 €Achat immédiat
Mitrailleuse n°3 de la manufacture
2 000,00 €Achat immédiat
REVOLVER 1892 CIVIL OFFICIER 1er HUSSARD Acier Forgé St Etienne Cal 8mm - FR XIXè France Très bon X
2 640,00 €Achat immédiat
gaulois N°4
3 200,00 €Achat immédiat
Mitrailleuse
2 000,00 €Achat immédiat
Mitrailleuse modèle N°3
1 500,00 €Achat immédiat
REVOLVER 1873 SAINT ETIENNE 1878 Cal 11 mm - France IIIè République Reglo France Bon III eme Republ
1 320,00 €Achat immédiat
gaulois N°4 bis
3 200,00 €Achat immédiat
Gaulois de transition N°3
2 100,00 €Achat immédiat
!!!!!NOUVEAUTE!!!!!pistolet gaulois N°1 cal 8mm de la manufacture de St Etienne dans son jus
550,00 €Enchère
VOIR PLUS


Description produit signaler cet objet

Revolvers

Etat de l'objet : d'occasion

Marque : Manufacture D'armes de Saint Etienne

Calibre : 11mm73

Type d'objet : Origine

Je mets à la vente de ce revolver issu d'un mélange de 1873 civil de la MAS et de 1874 civil (il y a un marquage St Etienne sur le barillet).

 

Cette arme a vu son canon et les chambres de son barillet alésés. Les rayures ont été supprimées. Je l'ai montrée à plusieurs armuriers. L'hypothèse la plus plausible est que cette arme ait été modifiée ainsi pendant la seconde guerre mondiale, de façon artisanale, pour tirer un autre calibre que le calibre original. Néanmoins, je ne peux confirmer de façon certaine cette hypothèse et je suis preneur d'explications complémentaires si vous en avez.

 

L'état cosmétique est très correct. Le métal est beau et ne comporte pas de piqûres ou de rayures. Un ponçage soigné a été opéré sur l'arme avant qu'elle n'entre en ma possession. En attestent les marquages presque effacés sur la partie gauche du boitier. Les plaquettes sont en bon état. Il manque juste l'anneau de calote. Le passant est, lui, présent.

La mécanique est bonne mais il manque le ressort de rappel de détente. 

 

Il ne s'agit donc pas d'une arme de tir, mais de collection, avec un passé singulier et un charme indéniable.

 

 

Arme de catégorie D, vente libre aux plus de 18 ans.
Questions posées au vendeur
 
Question de Arquebuz
Bonjour si les chambres du barillet ont été réalisés c'est sûrement pour tirer une autre munition c'est peut-être pas forcément la 45 ACP car le canon lui aurait été compatibles mais peut-être plutôt la 455 webley ou un peu plus gros qui justifierait un réalésage du canon qui l'amènerait à fond de rayures. pour info un ressort de rappel de détente et en vente sur ce site je l'ai vu, pour une somme tout à fait raisonnable. Bonne journée meilleurs v?ux 2019 bien cordialement.
Réponse de wildavana (vendeur)
Bonjour à vous,

Meilleux voeux également.

Merci beaucoup pour votre intervention. Il s'agit, en effet, d'un 1873 civil (les marquages sont ceux d'un civil) auquel on a adjoint un barillet de 1874 civil lui aussi.

Pour ce qui est du calibre, j'avoue que je n'avais pas pensé au .455. C'est vrai que le .45 américain n'est pas à bourrelé et ne peut donc être retenu dans les chambres.

Du coup, il se pourrait que l'histoire de ce revolver soit totalement différente de celle qui a été imaginée par les armuriers que j'ai consulté.

Merci beaucoup d'apporter ainsi de l'eau à mon moulin!

Au plaisir de vous lire.
Question de Arquebuz
On aurait pu imaginer des clips pour tenir les 45 ACP ou alors un réalésage avec un appui sur les parois de la douille mais c'est très difficile. je pense plus facilement du 455 qui correspond à de la munition anglaise de revolver webley qui était des armes largement en dotation dans la résistance et parachuter ce qui permettait donc à votre revolver de pouvoir chambre et la munition de résistance de l'armée anglaise...le calibre étant un peu plus fort que celui du 11mm 73, cela justifierait que le canon et été réalisé un peu lui aussi. Dans les maquis de la résistance toute une série d'armes en tout genre dans certaines exotiques se sont retrouvés en circulation ton beaucoup et effectivement modifié pour pouvoir tirer de la munition de circonstance. Voilà peut-être une explication à un historique possible de votre arme. il serait d'ailleurs intéressant d'essayer divers types de munitions à rentrer dedans pour se rendre compte et notamment en prenant les côtes intérieur pour valider plus ou moins de telles suppositions. il peut d'ailleurs certainement encore tiré il serait par contre intéressant d'avoir les côtes en question ce qui vous faciliterait la revente avec ce genre d'informations. De même si vous changer le ressort de rappel de détente 7 pièces étant pas forcément très courante sur ce site. Votre âme est en très bon état extérieur je pense que cela vaut le coup. Excellente journée à vous. Cordialement.
Réponse de wildavana (vendeur)
En effet, votre hypothèse ma paraît vraiment intéressante.

J'essayerai de trouver le temps de prendre la mesure du diamètre des chambres afin d'enrichir l'annonce. Je vais également voir pour le ressort.

Merci beaucoup, au plaisir de vous lire.
Question de Arquebuz
Avec plaisir. Entre passionnés c'est normal que l'on échange des informations. Si vous tapez ressort de rappel de détente 1873 vous allez le trouver tout de suite. J'en ai vu qu'un seul sur ce site...
Réponse de wildavana (vendeur)
En fait, je viens d'en trouver deux.
Je vais tenter de m'en procurer un afin que l'arme soit complète.

Au plaisir.
Question de Arquebuz
Richander12 on fabrique artisanalement dans un acier moderne et les formes à chaud de manière à ce qu'ils gardent leur élasticité. Voilà pour l'info il les vend 18 €... c'est toujours mieux de revendre une arme complète et en bon état... bien cordialement à vous et merci pour la qualité de cet échange.
Réponse de wildavana (vendeur)
Merci de l'information. Je me suis rapproché de ce vendeur.

Merci également pour cet échange entre passionnés.
Au plaisir.
Question de Arquebuz
Re-bonjour je suppose que les chambres n'ont pas été réalisés en diamètre mais en longueur ? Pour gagner 5 mm au maximum n'.. De même je suppose que le canon n'est pas tout à fait lisse mais avec encore quelques traces infimes de rayures ?
En dehors du barillet est-ce que toutes les pièces de votre arme sont au même numéro ? D'ailleurs le barillet présente t-il un numéro de série ou pas ? Merci cordialement.
Par contre je me demande dans quelle mesure le barillet n'a pas été diminuer légèrement en longueur sur l'arrière de manière à pouvoir chambrer des cartouches dans le bourrelet serait plus épais. En effet sur les barillet sur le 14 civil il y a un pourtour de métal qui subsiste et l'intérieur en fait tu as été enlever pour positionner la cartouche c'est comme le drap joueur du 73 mais tu aurais été élargie à un cercle complet intérieur. pour votre barillet ne garde plus cette caractéristique j'en déduis qu'il a dû être passé autour pour être légèrement diminué sur l'arrière pour la raison que j'ai indiqué plus haut. Sinon c'est la carcasse côté chien qui aurait été légèrement lui mais pour gagner un peu de place pour pouvoir permettre à une cartouche moderne dans le bourrelet plus épais de pouvoir se positionner. merci de bien vouloir s'il vous plaît vérifiez ce que je vous ai indiqué il vous suffit d'engager une douille de 455 rue eblé ou une douille recouper de 45 long Colt ou de 44-40 bourrelet non retouché et voir si ça passe et que le barillet tourne sans frotté. Dans ce cas vous aurez là encore des indications précieuses qui vont corroborer mon hypothèse. Vous-même avez-vous déjà tiré avec cette arme et si oui quel type de munitions ? et si les munitions ont été modifiées surtout sur l'arrière ou pas pour désépaissir ou pas à la hauteur du bourrelet là encore ça va vous donner des indications importantes pour retracer l'historique des modifications de votre arme et donc des motifs de celles-ci. l'histoire de votre revolver m'intéresse et je me creuse la tête pour trouver des explications logiques. la disparition de l'anneau de calotte est tout à fait normal hein civil lui n'a pas besoin d'un anneau pour y accrocher une dragonne au contraire l'anneau claque contre la base de la poignée et fait un bruit métallique aisément décelable permettant de le faire repérer. souvent les civils les enlever pour cette raison et a fortiori dans des opérations de résistance surtout lorsque on porte discrètement larmes sur soi il n'aurait pas s'agit de se faire repérer par l'occupant... Bien cordialement au plaisir de vous lire.
Désolé pour les difficultés de lecture accrochez-vous à la phonétique pour comprendre en effet le transcripteur automatique du micro que j'utilise fait parfois des siennes.
Réponse de wildavana (vendeur)
Merci pour cette nouvelle intervention et désolé du temps de réponse.

Alors, pour répondre à vos questions :
Je n'ai jamais tiré avec cette arme. Je l'ai depuis des années à titre de collection seulement.
Le canon n'a plus de rayures. Je n'arrive même pas à déceler les traces d'anciennes rayures. C'est pourquoi je pense qu'il a été un peu réusiné.
En ce qui concerne le barillet, effectivement, il semblerait que le drageoir ait été oté. Je n'ai malheureusement pas de cartouche de 44/40 de .455 ni de .45LC pour essayer.

En tout cas, voici une arme qui aura fait couler de l'encre. Je n'aurais pas cru qu'elle suscite autant d'intérêt, mais je suis ravi des échanges qu'elle génère. C'est passionnant!

Au plaisir de vous lire.
Question de Arquebuz
Le drap joueur a sûrement été ôté pour permettre utilisation d'autres munitions dont le bourrelet aurait été plus épais et peut-être un peu plus large. il serait intéressant de voir si le barillet a été légèrement réduit en longueur au niveau de l'étoile justement pour compenser une épaisseur plus importante du bourrelet. Il serait intéressant aussi de voir si chaque chambre a été réalisé un peu plus en profondeur et non pas en largeur. Enfin la présenced'un canon qui n'a plus de rayure montre qu'il aura certainement été légèrement réalisé pour faire passer plus facilement des cartouches de calibre plus imposant ou peut-être parce qu'il a tiré énormément de projectiles blindés du type 45 ACP. mail à 45 ACP fait 451 452 millième de pouce ce qui correspond au calibre du 11 mm 73... Contre aux autres calibre un peu plus large en diamètre ils n'ont été fourni qu'avec des balles plomb à ma connaissance donc si les hypothèses avancent la solution n'est pas encore intégralement trouvé mais je pense être extrêmement proche de la vérité. ensuite il faut savoir que les bricoleurs à l'époque surtout Emma qui ne disposez pas dans l'atelier de rectification avec toutes les machines outil permettant de faire un trail de grande précision. De plus quand on fait une attaque éclair opération coup de poing surtout avec une arme de poing c'est pour se débarrasser des demi ou pour un tir de riposte d'autodéfense à très courte distance et le fait que le canon n'ai plus de rayures n'empêche pas l'arme de tirer et de guider la balle sauf qu'elle aura beaucoup moins de précision ce qui n'est pas forcément gênant pour un tire jusqu'à quelques mètres seulement...il serait intéressant d'avoir quelques photos bien-être de l'intérieur du barillet prise du côté de l'arrière là où se trouve l'étoile pour en savoir un peu plus sur l'histoire de cette arme... en tout cas je suis ravi de pouvoir vous apporter quelques éléments quant à l'histoire de votre arme...
Réponse de wildavana (vendeur)
Alors, je viens de mesurer. Le barillet a, en effet, été raccourci de l'épaisseur du drageoir. Sans doute pour laisser passer un bourrelet plus épais, en effet.
A propos des chambres, elles ont été élargies en sortie. J'ai mesuré les chambres du barillet de l'autre (le 1873 marine que j'ai aussi en vente). Elles font 11mm31 en sortie contre 11mm91 en sortir pour celui-ci.
A mon avis, pour les rayures, il ne s'agit pas d'usure mais d'usinage. Comme je vous le disais dans un précédent message, il n'y a vraiment plus aucune trace de celles-ci. Pas même un reflet, alors que le canon est hyper propre. D'ailleurs, j'essayerai d'en faire des photos demain.

Bonne soirée à vous et merci encore pour cette enquête passionnante!
Question de Arquebuz
Les derniers éléments que vous m'indiquez cher ami, tendent à corroborer l'hypothèse d'une modification pour pouvoir tirer des cartouches de calibre 455 webley qui était fortement en dotation dans l'armée anglaise puisque prévu pour le revolver MK6 en service pendant la Première guerre mondiale et encore largement pendant la seconde. Il a été remplacé pendant la seconde en grande partie par le revolver Enfield en calibre 38 SW, le 455 ayant été beaucoup parachuté avec énormément de munitions pour équiper les makis de la résistance, la modification d'un 1873 civil qui a échappé aux autorités allemandes a permis à la résistance de l'utiliser avec les munitions de calibre 455. et je pense que là on doit être extrêmement proche de la vérité. C'est un plaisir de discuter avec vous lorsqu'on se retrouve entre passionnés. Vérifier avec d'autres passionnés qui possède ré des cartouches de 455 ou de 476 pour faire des tests d'introduction dans le barillet et ensuite de passage d'ogive plomb à travers la chambre du barillet et le canon pour voir si ça frotte si ça passe si ça coince et là vous aurez je pense la réponse définitive à vos questions sur la base de l'hypothèse que je vous avance. Cordialement.
Réponse de wildavana (vendeur)
Vous avez raison. Je vais tenter de trouver un possesseur de calibre .455 dans mon entourage pour vérifier tout ça.

Bien à vous.
Question de ottovanruinbek
Bonjour. Compte tenu des marquages sur le canon, je pencherai vers un modèle civil, avec un canon de 1873 sorti de la MAS (pièce de rebut ? de surplus ? tombé de diligence ?) monté sur une carcasse de 1874 civil, dépourvue de marquages "réglo". (à confirmer si présence numéros de série en démontant la plaque de recouvrement). C'est quand même une jolie pièce.
Cordialement
Réponse de wildavana (vendeur)
Le mécanisme intérieur ne comporte pas de numéro. Quant à la partie métallique qui retient le ressort, elle est pleine. Il s'agit donc bien d'un 1873 civil.

A vous lire.
Question de klopi1
Bonjour ,
Je rejoins d'assez prés l'analyse de "ottovonruinbeck" la carcasse est incontestablement celle d'un 73 civil ,le barillet ayant été allégé comme ceux des 74(ou presque) ,pratique courante chez les artisans stephanois pour rendre l'objet plus vendeur en le qualifiant de "revolver pour officier" .Le canon trouve certainement son origine dans les ateliers de la MAS puisque on peut discerner sur le pan gauche et dans un ovale le M du colonel Maignien ainsi que le J du controleur principal Jeoffroy ,par contre le pan droit du même canon semble porter les palmes du ban d'épreuve civil de St Eienne...les chôses ont donc été faites dans les régles.J'ai déja rencontré des revolvers civils munis d'une piéce issue de la MAS .Pour le calibre ?? un moulage des chambres au soufre ou au "free bore" permetrait de le mesurer.Par contre , si le canon est lisse...prévoyer de tirer dans une butte de terre assez large et haute..Cordialement
Réponse de wildavana (vendeur)
Merci pour votre intervention qui vient éclairer un peu ma lanterne quant à cette arme.

Comme je le disais plus haut, je n'ai malheureusement pas de munitions d'autre calibre en 45 que les 11mm73 pour pouvoir tester.

Au plaisir de vous lire.
Question de 1244bernard
Bonjour Monsieur,

Votre modèle est une véritable énigme passionnante:

- Le barillet ressemble à celui d'un 1874, mais n'a pas de drageoir pour le culot des cartouches,

- La carcasse semble avoir été repolie (pour effacer le n° de série?) mais les vis et pièces internes du mécanisme sans aucun numéro, seraient en faveur d'une arme civile,

- Le canon, lui, est très étonnant:
il est à la fois civil avec le poinçon du banc d'épreuve civil de St-Etienne et le gravage de la marque commerciale de la Manufacture civile,
mais il est aussi militaire avec les marquages spécifiques de l'année de fabrication (ici: S 1874) sur le pan droit, du modèle (ici: Mle. 1873) sur le pan supérieur et des initiales des contrôleurs et inspecteurs militaires (M et J dans un cercle) sur le pan latéral gauche.
- Quant au calibre, le barillet et l'usure du canon pourraient faire penser à l'utilisation:
soit du 45 Colt à bourrelet mais difficile à trouver et barillet trop court je pense,
soit du 45 ACP avec l'utilisation d'un clip comme cela se faisait lors de la WW1 avec les Colt mod.17 et Smith & Wesson en cal.45,
soit du 455 Webley à bourrelet comme mentionné précédemment,
et pourquoi pas aussi le bon vieux cal 11mm1873?
Vous avez donc le choix.

En tous cas, il aura le mérite d'avoir fait parler, sans être sûr de le qualifier exactement et c'est ce qui fait son charme historique.

Je vous souhaite une bonne vente.
Cordialement.
Réponse de wildavana (vendeur)
En effet, je ne pensais pas susciter une telle discussion digne d'un forum de passionnés en postant cette annonce!
Mais j'en suis vraiment ravi, d'autant que l'échange est vraiment enrichissant.

Pour ce qui concerne les pièces du mécanisme, seule la détente semble issue d'un modèle réglementaire (présence d'un numéro), les autres n'ont pas de numéro.

Au plaisir de vous lire.
N'hésitez pas à poser votre question au vendeur sur cet objet, il essaiera d'y répondre dans les meilleurs délais.


Informations complémentaires

Lieu : France (46260)

Début de la vente : 15 Janvier 2019 - 00:48:02
Fin de la vente : 23 Janvier 2019 - 00:48:02

Nous vous rappelons que la mise en vente d’armes classées en catégorie A est strictement interdite sur NaturaBuy.
Nous vous rappelons que la mise en vente d’armes classées en catégorie B sur NaturaBuy est strictement réservée aux professionnels attestés.
NaturaBuy se dégage de toute responsabilité en cas de fausse déclaration du vendeur.

En tant que vendeur ou acheteur d’une arme sur NaturaBuy, vous devez :

  • avoir pris connaissance de la règlementation en vigueur
  • avoir plus de 18 ans
  • être titulaire d’un permis de chasser ou d’une licence de tir sportif valides.

Il appartient à chaque vendeur et à chaque acheteur de respecter ces règles et la législation en vigueur.

Nous vous rappelons également que la vente d'armes et de munitions par correspondance est interdite en Belgique.

La livraison par Mondial Relay n'est possible qu'en cas de paiement par Carte Bleue ou par NaturaPay.
Délai moyen d'expédition des armes constaté chez ce vendeur.
Délai calculé sur ses expéditions des 30 derniers jours, après confirmation du paiement.
Délai moyen d'expédition constaté chez ce vendeur sur ce type de produit.
Délai calculé sur ses expéditions des 30 derniers jours après, confirmation du paiement.
Délai de réponse moyen constaté sur les questions posées
à ce vendeur sur les 30 derniers jours.

Prix de réserve

Le Prix de réserve est déterminé par le vendeur lors de la mise en vente de son objet.
Il correspond au prix en deça duquel le vendeur ne souhaite pas vendre son objet.

Par définition, le prix de réserve n'est pas porté à la connaissance des acheteurs potentiels.
En tant qu'acheteur, vous devez donc enchérir jusqu'à dépasser le prix de réserve
afin de pouvoir remporter l'objet.