De nombreux modèles de baïonnettes issus des différentes armées du monde et de différentes époques sont proposés ici aux collectionneurs. Les baïonnettes sont des armes blanches adaptables au canon du fusil ou d'autres types d'armes à feu. Elles servaient autrefois au combat rapproché. De nombreux modèles issus de la Première et de la Seconde Guerre mondiale des armées allemandes, françaises ou américaines pour fusil Mauser, Lebel ou Garand notamment, sont proposés restaurés, complets, d'époque avec ou sans fourreau. De nombreuses reproductions de types « ouvre lettre » sont également proposées par des vendeurs professionnels ou particuliers dans notre catégorie couteaux et dagues militaires.
En savoir plus
Catégories
Option d'expédition
Prix et Promotions
Fourchette de prix (en €)
Autres filtres
Types d'annonces



Types de vendeurs


Pseudo vendeur
»
 
Recherche sauvegardée
Enregistrer la recherche
Trier par  
EN SAVOIR PLUS SUR « Baïonnettes »

Qu'est-ce qu'une baïonnette ?

Une baïonnette est une arme blanche mise au bout d'un fusil. Elle est destinée au combat rapproché, tandis que le fusil permet de tirer de loin sur l'ennemi. L'usage de cette arme fut généralisé par Vauban en 1703. Jusqu'en 1914, la baïonnette fut l'arme par excellence de l'infanterie au corps à corps. Disparue des champs de bataille avec le développement de la grenade, elle réapparaît avec les fusils d'assaut. Une baïonnette est conçue pour s'adapter au canon d'une arme similaire ou d'un fusil. À partir du XVIIIème siècle, elle s'imposa dans les armées occidentales et remplaça de façon progressive les piques, puis les hallebardes. Grâce aux progrès de la technologie, la baïonnette a bien évolué.

 

En 2003, son ancien modèle a été remplacé par le Corps des Marines (USMC) par l'OKC-3S, un nouveau modèle plus acéré et plus long. Conçu par la compagnie Ontario Knife, ce nouveau modèle est ergonomique et s'avère efficace comme couteau de corps à corps. Sa lame est plus apte à transpercer les vestes de protection. Outre les Marines, l'armée de terre américaine a également son modèle de baïonnette qui n'est autre que le M9. La paternité de la baïonnette est attribuée aux paysans de la ville de Bayonne. À court de munitions, ces derniers fixèrent des couteaux de chasse au bout de leurs bâtons. Les premières baïonnettes sont apparues dans les armées françaises dans les années 1640. Ces lames d'une trentaine de centimètres de long étaient directement fichées dans le canon des mousquets par une poignée cylindrique. Ces armes ont été diffusées rapidement en Europe pour combattre les adversaires.

Origine et histoire de la baïonnette

La baïonnette (arme de soldat) est associée aux combats dans les tranchées. L'origine de cette arme remonte à un événement fortuit. Au milieu du XVIIème siècle, les campagnes françaises étaient particulièrement agitées au cours des conflits sporadiques. Les paysans de Bayonne étaient à court de projectiles et de poudre. Ils confectionnaient des lances improvisées en enfonçant de longs couteaux de chasse dans les canons de leurs mousquets. L'arme auxiliaire est apparue en influençant les techniques de l'infanterie européenne, équipant toute l'infanterie armée sous l'empire. Cette arme cumulant deux fonctions présentait de nombreux avantages. Les premiers mousquets souffraient d'un manque de fiabilité et d'une faible cadence de tir.

 

Ainsi, les baïonnettes sont devenues utiles au système d'arme. Une baïonnette d'une longueur de 30 cm sur un mousquet d'environ 2 m assurait une allonge comparable à la lance d'infanterie. Les premières baïonnettes possédaient une poignée cylindrique s'ajustant directement à l'intérieur du canon du mousquet. De nombreuses baïonnettes triangulaires assuraient une meilleure stabilité latérale de la lame. Au cours du XVIIIème et du XIXème siècle, les tactiques militaires intégraient diverses défenses et charges groupées utilisant la baïonnette. Cette arme était utilisée par l'armée britannique.

Utilité des baïonnettes

Utilisées comme couteaux, les baïonnettes soutiennent le moral des troupes au combat. Les historiens Julien Garry et Cédric Marty ont démontré que l'escrime à la baïonnette demeure un élément essentiel non seulement de la conception, mais surtout de la communication sur la façon « française » de mener une guerre.

Baïonnettes : quelques références utiles

Le nom baïonnette est attaché au milieu du XVIIe siècle et à Bayonne. Le rapport supposé avec Bayonne n'est pas confirmé. En 1572, il figure déjà dans « Les Bigarures, Rébus de Picardie », d'Étienne Tabourot (1549-1590). Ce livre traite de rhétorique, de langage et de poétique. En Lorraine, vous pouvez trouver dans les lettres de rémission des récits de bagarres à l'arme blanche où le mot « bayonnette » est utilisé pour désigner une sorte de couteau. Ces couteaux appelés baïonnettes ne présentent aucun rapport explicite avec un montage sur une arme à feu.

Description des baïonnettes modernes

La plupart des baïonnettes modernes disposent d'une gouttière permettant de laisser rentrer l'air dans la blessure, ce qui empêche la création d'un vide. Ainsi, la baïonnette sera plus facile à retirer après pénétration. Les baïonnettes modernes se présentent souvent sous la forme d'un couteau avec un tenon et une poignée. Elles peuvent également être fixées de façon permanente au fusil. C'est le cas du SKS, qui peut disposer d'une baïonnette fixe avec une lame de type couteau (Roumanie, Russie, Chine ancienne et Yougoslavie), triangulaire (Albanie) et cruciforme (Chine moderne). Officiellement déployée en 1984, la baïonnette moderne sawback U.S. M9 est fournie avec un fourreau spécial faisant fonction de pince coupante. Cette arme blanche imite celle fabriquée par les Russes, notamment avec le modèle équipant les AK-47.

Retrouvez nos modèles de baïonnettes

Sur notre site NaturaBuy, nous vous proposons différents modèles de baïonnettes :

Baïonnette 98/02 en bois ;

Baïonnette Suisse pour fusil K11 ;

Tchécoslovaquie Baïonnette modèle VZ 24 ;

Baïonnette à douille Mdle 1863 pour fusil Suisse Vetterli 1863 ou 1867 ou 1969 ;

Baïonnette Allemande modèle 98/05 Modèle police WWII ;

Baïonnette modèle 1896 Mauser Suédois ;

Baïonnette pour carabine USM1;

Baïonnette pour carabine Mas 36;

Baïonette pour fusil M1 Garand;

Lot d'une baïonnette et 4 poignards dont un commando US.