En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Fermer

Test de la carabine Benelli Argo E Pro

Auteur : Par Francis Grange
Publié le 24/06/2016
Avis de l'expert  
Partager :

En vente sur NaturaBuy :

Voir plus

Le verdict de NaturaBuy

Valeur mécanique

(Bascule, verrouillage, détente, canonnerie)

Valeur d'usage

(Poids, équilibre, sûreté, percussion, gerbes)

Valeur esthétique

(Bois, finition, gravures)

Rapport qualité/prix

L'italien Benelli présente son Argo E Pro comme “la carabine parfaite” ! Nous avons souhaité évaluer par nous-mêmes ce qu'il en est vraiment sur le terrain...

Lors de son apparition en 2002, la Benelli Argo provoque un véritable séisme. Elle s'affirme comme la première carabine « automatique » capable de rivaliser en efficacité avec les mythiques Browning BAR et Remington 7400. Et elle se pare d'une ligne infiniment plus émotionnelle que le dessin militaire de ses concurrentes… qu'elle contraint vite à se révolutionner sur ce point. L'Argo n'est, en revanche, pas exempte de défauts de jeunesse. Proposée dans le seul calibre 300 Winchester magnum, elle ne fonctionne bien qu'avec certains chargements. Puis elle génère plus de soucis encore lorsqu'elle s'aventure peu de temps après vers le 9,3x62… Ces déboires sont aujourd'hui oubliés. Ce qui était au demeurant déjà le cas avec l'évolution Argo E Comfortech Vert lorsque nous l'avons testée en 2012. Cette déclinaison gommait tous les problèmes de fiabilité du modèle initial… mais elle abandonnait aussi une large part de sa séduction visuelle. Notre essai s'était d'ailleurs achevé par une note technique en forte hausse et une note de cœur en nette baisse. L'Argo E nous revient cette fois en variante Pro, que Benelli qualifie dans son catalogue de « carabine parfaite » ; l'importateur chez nous préférant parler plus modestement de « version la plus aboutie de l'Argo »…
L'E Pro innove principalement par son système amortisseur de recul très élaboré et le traitement tout autant novateur de son boîtier de culasse à la séduisante teinte cuivrée. Cette arme nous a été confiée en calibre 30-06, qui lui convient mieux que le beaucoup plus brutal 300 Winchester magnum également disponible ; équipée du viseur à point rouge Micro H-2 de la firme suédoise Aimpoint. Ainsi configurée, l'Argo E Pro pèse 3,590 kg (autour de 3,400 kg sans le viseur), et elle coûte 3 150 € environ (1 950 € environ « nue »).
Les systèmes amortisseurs de recul se révèlent prodigieusement efficients, au grand bénéfice de l'efficacité du tir. L'esthétique, en revanche, souffre des surcharges visuelles qu'ils induisent?
Les instruments de visée, tant ouverte qu'optique, confèrent à l'Argo E Pro une vitesse d'acquisition de la cible qui témoigne de l'extraordinaire savoir-faire de Benelli... et d'Aimpoint !
La carabine (presque) parfaite
Les responsables de Benelli se sont probablement laissés quelque peu emporter par leur enthousiasme en qualifiant l'Argo E Pro de “carabine parfaite”… L'importateur français de la marque a, en revanche, assurément trouvé, lui, la formulation exacte en parlant de “version la plus aboutie de l'Argo”. Par rapport à la Comfortech Vert, la note de cœur reprend un point et, surtout, la note technique est la plus haute jamais attribuée dans nos tests à une carabine à rechargement automatique. L'arme renoue presque avec le caractère formidablement envoûtant de ses débuts, à peine amoindri par le busc, le sabot de crosse et, surtout, le quadrillage en triangles des bois à l'élégance discutable.
Et, hormis le maniement rugueux de la culasse et du chargeur, le contenu technique et l'agrément d'utilisation de l'Argo E Pro se révèlent, à l'identique de son efficacité en action, totalement… parfaits !
La détente directe approche, en netteté et en franchise, ce qu'offrent les carabines à verrou ou les express ; constituant un fabuleux tour de force pour une arme à rechargement automatique.
Le mécanisme de rechargement affiche une fiabilité absolue et une discrétion de mise en action remarquable. Il manque, en revanche, à l'instar du chargeur, de souplesse de maniement.
Points Forts

+ Personnalité

+ Visée (ouverte et optique)

+ Détente (pour une "automatique)

+ Poids

+ Prix

Points Faibles

Maniement de la culasse

Manipulation du chargeur

Quadrillage

Fiche Technique

Origine : Italie

Calibre : 30-06

Canon : 51 cm, bronzé noir

Poids : 3,400 kg environ (sans le viseur ; avec : 3,590 kg)

Variante : calibre 300 Winchester magnum

Destination : grand gibier en battue

Importateur

Humbert

45, avenue Paccard

42340 Veauche

Tel: 04.77.52.77.52

Découvrez sur NaturaBuy :