En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Fermer

Test du revolver HDR 50 T4E D’Umarex

Auteur : Lyonel Chocat

Publié le 10/05/2019
Avis de l'expert  
Partager :
En bref

Note:

Un gros calibre de défense...

Ce revolver HDR 50 T4E D’Umarex s’est imposé en défense domestique grâce à son gros calibre 50. L’arme est sobre mais bien construite. Le fonctionnement est fiable et Umarex a su rendre cette arme de défense facile à utiliser pour des non-initiés.

Ce revolver HDR 50 T4E D’Umarex est massif, imposant. Il tient bien en main et son système de percussion de la cartouche de gaz au moment de l’intervention est vraiment bien pensé pour disposer de toute la puissance de la cartouche de CO2!


La crosse

La crosse du revolver HDR 50 T4E D’Umarex est entièrement fabriquée en matière synthétique très résistante. La crosse, le pontet et toute la partie avant est en polymère noir! Seule les pièces maitresses, canon, mécanisme de blocage du barillet et pièces intérieures de ce dernier sont en métal! Pour autant l’arme n’est pas légère: 733 g et procure une bonne prise en main et une sensation de sécurité lors de son maniement. La poignée est de bonne taille, le grip n’est pas très prononcé, le granité de surface est un peu léger mais ne pose aucun souci. Le pontet est aussi confectionné en polymère. Il est large et permet de tirer main gantée si besoin.

Le canon

Il mesure10,5 cm de longueur. Il est bien sur lisse et en métal.

La visée

Elle est correcte ! Nous disposons d’une hausse à cran carré et d’un guidon à section rectangulaire. Les deux sont noirs, sans fioritures et peu apparents. C’est peut être le point faible de l’arme. Des points blancs voir un guidon fluo donneraient une meilleure visée et un look plus sympa!


Le fonctionnement

Comme sur le fusil juxtaposé HDS 68, Umarex a bien travaillé sur le fonctionnement de ce revolver HDR 50. Un bouchon strié pour une bonne prise en main se dévisse afin de pouvoir insérer la sparklette de CO2. Il suffit ensuite de revisser le bouchon muni d’un joint. Mais dans cet état l’arme n’est pas prête à faire feu. Il faut percuter manuellement la sparklette en tapant ce bouchon vissant avec le plat de la main ou contre un objet dur pour libérer le gaz CO2 contenu dans la cartouche et faire fonctionner l’arme! Lorsque le gaz s’échappe un témoin en acier brillant sort de quelques millimètres sur le haut du col de la poignée pistolet vous indiquant clairement que la cartouche est percutée et que l’arme est prête. C’est ingénieux car cela permet de conserver le revolver HDR 50 avec une sparklette neuve chez soi, pleine et donc puissante et de ne la percuter qu’en cas de besoin réel. Vous aurez alors toute la puissance de l’arme pour vous défendre sans vous soucier d’une quelconque fuite de gaz au fil du temps!

Les départs

Le revolver HDR 50 est muni d’une détente avec système de sécurité qui interdit tout départ involontaire. A l’image de certaines carabines et pistolet automatiques, un poussoir est situé au centre de la queue de détente et permet d’actionner cette dernière en appuyant simultanément sur le poussoir et la queue de détente. Si vous n’appuyez que sur le côté de cette dernière le coup ne part pas. Nous avons mesuré le poids des départs et obtenu la moyenne de3,417 kg sur dix tests.


Sur le terrain

L’installation de la sparklette de gaz se fait sans forcer. On revisse le bouchon, on percute avec le plat de la main la zone rouge située sous la poignée. Le témoin métallique sort bien. Il est visible et surtout on le sent bien avec le pouce dans le noir si besoin.
Pour alimenter l’arme il suffit d’actionner une tige poussoir sur le côté gauche du canon pour pouvoir libérer le barillet. Une fois sorti, il est aisé de déposer les six balles de caoutchouc dans les logements prévus à cet effet. La précision est très bonne lorsque l’on tire à quelques mètres.
Une barrière infrarouge nous a permis de mesurer la vitesse des billes à pleine charge et donc de calculer la puissance du revolver. Nous avons mesuré une moyenne de95 m/s sur6 tirs.
Le poids des billes de ce calibre est de 2,6 g cela nous donne une puissance mesurée de 11,74 joules, un tout petit peu supérieur à la donnée fabricant!

En ce qui concerne l’autonomie il est possible de tirer 3 chargeurs de six billes avec une cartouche.

Tir d'un barillet de six balles à 7 mètres
Le barillet est bien conçu
Le témoin métallique se sent bien même dans le noir sous le pouce
Fiche Technique

Calibre: 50
Poids:733 g avec la sparklette
Puissance: 11 joules
Longueur: 22 cm
Capacité: 6 balles en caoutchouc
Fonctionnement: coup par coup.
Organes de visée: hausse à cran carré et guidon
Energie: capsule de C02 de type sparklette.
Prix:130 €
Fabricant: Umarex
Distributeur: Europ Arm et Colombi Sports

Points Forts

+ look impressionnant!
+ Fonctionnement simple
+ Finitions soignées
+ Énergie suffisante pour la défense
+ Précision tout à fait correcte

Points Faibles

- Manque des inserts de couleur ou de fibre optique dans les organes de visée.

Le verdict de NaturaBuy

Note:

Soyons honnête, on dirait un jouet, sauf que ce n’en est pas un! Avec une puissance de11 joules, ce revolver a de quoi impressionner et dissuader un voleur ! Les finitions comme toujours chez Umarex sont bonnes, mais ici sans fioritures! On est en présence d’un outil, d’une arme et non pas d’un gadget! Le fait de ne percuter la cartouche de gaz qu’au moment voulu est un vrai plus!

En details

Valeur mécanique

Canonnerie, précision, piston/ réarmement

Valeur d'usage

Prise en main, équilibre, visée, sûreté, départs

Valeur esthétique

Design, qualité des matériaux, finitions

Rapport qualité/prix

Découvrez sur NaturaBuy :